Gérard Rancinan – « Le Festin des Barbares » dévoilé au Musée des Arts et Métiers

le_festin_des_barbares_rancinan

Cette semaine on a aimé : l’ultime chef d’œuvre de Gérard Rancinan dévoilé au musée des Arts et Métiers. C’est dans le chœur de l’église Saint Martin des Champs que Le Festin des Barbares, monumentale photographie de plus de 3, 50 m de long et 2, 35 m de hauteur, trône jusqu’au 3 novembre. Cette œuvre hybride qui, à sa manière marque son époque, clôture de façon magistrale la « Trilogie des Modernes » de Gérard Rancinan et Caroline Gaudriault. 

Parsemée d’oxymores, la photographie met en scène des êtres transformés, travestis & libérés des codes qui régissent notre civilisation. Une barbarie moderne, aseptisée, qui interpelle et questionne sur les évolutions et innovations de notre société, comme un clin d’œil aux collections du musée qui l’entourent…

Au delà du défi esthétique, cette œuvre relève également de la prouesse technique, par l’instant photographique qu’elle représente (aucun recours au montage) ainsi que par sa taille magistrale.

Après  le temps de la « Décadence », les Barbares modernes arrivent et annoncent une nouvelle civilisation…

Infos pratiques : Musée des Arts et Métiers, Eglise Saint-Martin-des-champs, 60 rue Réaumur – Paris 3ème. Du 16 octobre au 3 novembre, de 18h à 21h30

 © Gérard Rancinan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :