Le marché des voitures de collection met le turbo

Les 7 et 8 février derniers, la vente organisée par Artcurial Motocars à l’occasion du salon « Rétromobile 2014 », totalisait un montant de 25 millions d’euros pour 87 % des lots vendus. Sur les 343 lots proposés, 57 se sont vendus à plus de 100 000 euros, dont 3 à plus d’un million[i]. La plus haute adjudication est revenue à la Ferrari 166 MM/53 barquette carrossée par Oblin et datant de 1953 (photo ci-dessus). Cette dernière a trouvé preneur à plus de 2,6 millions d’euros.

Un mois après cette vente évènement, retour sur un marché en pleine expansion qui n’a pas fini de faire parler de lui.

Au delà des vapeurs d’huile et d’essence de ces engins de collection qui font courir une petite poignée de passionnés, leur valeur ascendante au fil des année attire peu à peu une nouvelle génération d’investisseurs. 

Selon un indice compilé par le Financial Times l’année dernière, le prix des voitures de collection se serait envolé de près de 400% en 10 ans, pulvérisant les taux de progression de nombreux autres placements. Ainsi, bien longtemps resté l’apanage de quelques passionnés de mécanique, le marché des voitures de collection s’élargit peu à peu pour s’ouvrir à un tout nouveau public.

Un marché qui reste hétérogène

A noter tout de même que le marché des voitures de collection reste hétérogène et nécessite en cela le recours aux conseils d’un spécialiste afin d’éviter toute mauvaise surprise. Les voitures d’avant-guerre dite «caisse carrée» suscitent par exemple beaucoup moins d’enthousiasme et restent en marge de ce secteur en pleine explosion. (Ces dernières demandent en effet une expertise mécanique très pointue et s’avèrent difficiles à utiliser dans le trafic routier actuel : autant de restrictions qui freinent leur marché.)

voitures 2014

Une fiscalité avantageuse

La motivation des collectionneurs est très variable : allant d’une véritable passion à un choix de placementà l’instar des œuvres d’art. Au delà d’un simple investissement, l’heureux propriétaire pourra également en jouir physiquement. Au niveau fiscal, les voitures de collection sont soumises au même régime que les œuvres d’art. Elles ne sont ainsi pas prises en compte dans le calcul de l’ISF. Une taxe sur la plus-value sera en revanche exigée lors de la revente.

Vers une internationalisation du marché

L’intérêt grandissant des investisseurs internationaux vers cette nouvelle classe d’actifs joue également en faveur de l’explosion des prix, et ce notamment depuis l’internationalisation des ventes d’Artcurial (leader en Europe pour l’automobile). On trouve ainsi de plus en plus d’acheteurs venus du Moyen-Orient, des pays de l’Est, ou encore des Etats-Unis. Le marché des voitures de collection semble donc bien loin d’être arrivé à maturité et devrait réserver encore de très bonnes surprises pour les années à venir.

D’autant qu’une question reste en suspend : les collectionneurs chinois n’ont pour l’instant pas l’autorisation d’importer des voitures d’occasion (excepté pour les concours d’élégance). Mesure de restriction destinée à obliger les constructeurs occidentaux à produire en Chine. 

Ainsi, le jour où il s’ouvrira à la Chine, le marché des voitures de collection risque bien de littéralement exploser…

mercedes-fangio-home

Zoom sur quelques critères essentiels

Selon Mathieu Lamoure, responsable du département automobile d’Artcurial, « la cote des voitures de collection est assez établie: elle repose sur l’authenticité et l’histoire de la voiture, la notoriété de ses propriétaires et les performances sportives du véhicule. Or cette cote ne cesse de grimper».[iii]

La Marque. C’est bien évidemment l’un des premiers critères. (Les Ferrari, Mercedes, Jaguar, Bentley, Lotus, Corvette, Maserati des années 1950/1960 figurent parmi les mieux cotées. En France, Bugatti, Delage, Delahaye et Talbot, ou encore les Citroën DS. Depuis peu, les 2CV attirent également les passionnés et nouveaux investisseurs)

L’Etat. Selon Pierre Novikoff, spécialiste au département Motorcars d’Artcurial : « L’achat intelligent consiste à acquérir une voiture en très bon état, même au-dessus de la cote, plutôt qu’une voiture en état moyen. Une automobile est un objet complexe à régler, à faire fonctionner, et cela à un coût. Il ne faut pas acheter à un prix, mais un véhicule en bon état. » [ii]

–  Le Matching Numbers. Ce la signifie que le modèle possède encore tous ses éléments d’origine c’est à dire moteur, boite d’origine, mais aussi portes et capots frappés aux derniers chiffres du numéro de châssis.

La Couleur. Les acheteurs exigent que la voiture soit de la couleur d’origine, sortie d’usine.

Le Kilométrage. Peu de kilomètres au compteur, augmentera la valeur de la voiture.

La Provenance. Une provenance prestigieuse joue également sur le prix de vente. Artcurial proposait par exemple lors de sa vente des voitures ayant appartenues à des vedettes, comme la Fiat Shellette de 1972 de Philippe Starck (estimation 30 000-40 000 euros) ou la Packard type 120 cabriolet de 1940 de Steve McQueen (estimation 80 000-140 000 euros).


[i] La vente Rétromobile 2014 totalise 25 millions d’euros, Le Journal des Arts, 11/02/2014

[ii] Eric Coder, Pourquoi le marché de la voiture de collection explose, JDN, 31/01/2014

[iii] Mathilde Golla, Les voitures de collection, placement le plus rentable, Le Figaro, 04/04/2013

Visuel couverture : Vente Artcurial 2014. Ferrari barquette par Oblin de 1953. Estimation 2 900 000 – 3 500 000 €. Vendue 2 685 422 €

Légende 1 : Vente Bonhams 2014 au Grand Palais / Bentley 8 Litre coupé Sportsman Gurney-Nutting, 1931. Estimation 2 500 000-3 000 000 €. Vendue 2 190 400 €, Artcurial 2014

Légende 2 : Record mondial : Mercedes W 196 R de Juan Manuel Fangi, vendue 22,7 millions d’euros en 2013 lors du Festival of Speed de Goodwood, Bonhams

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :