Qui parviendra à concurrencer Christie’s ?

Elle pouvait déjà se targuer d’avoir vendu l’œuvre d’art la plus chère au monde en ventes aux enchères avec Three Studies of Lucian Freud de Francis Bacon de 1969, adjugé l’année dernière 142,4 millions de dollars. La maison Christie’s a atteint un nouveau record ce 13 mai à New York avec le produit de vente le plus élevé jamais obtenu en une seule vacation : 744,9 millions de dollars (543 millions d’euros). En cumulant avec la vente de la veille, la célèbre maison anglo-saxonne totalise deux Evening Sales à plus de 879 millions de dollars.

La soirée s’inscrit dans la lignée des performances incroyables des ventes très médiatisées de ces dernières années, toutes plus époustouflantes les unes que les autres. Les chiffres de la vente l’attestent bien :

  • Dix records d’artistes battus (dont Alexander Calder, Barnett Newman et Frank Stella)
  • Une adjudication la plus haute à plus de 84 millions de dollars pour un Barnett Newman, Black Fire I
  • Des enchérisseurs de 35 pays différents
  • Quatre lots ayant passé la barre des 50 millions de dollars
  • 95% des lots vendus

 

Sans titre-1

Barnett Newman, Black Fire I, 1961, 289 x 213 cm – adjugé 84 165 000 $ chez Christie’s

Jeff Koons, Popeye, 2009-2011, 198 x 131 cm – adjugé 28 165 000 $ chez Sotheby’s 

 

Avec cette vente mirobolante, Christie’s semble enfoncer un peu plus le clou et s’imposer véritablement comme le leader du marché. Face à elle, Sotheby’s a réalisé de beaux scores le jour suivant, mercredi 14 mai, mais paraît distancée une fois de plus.

Si la collection d’Adam Sender y est partie pour plus de 44 millions de dollars, bien au dessus des estimations, le reste de la vente n’a pas suivi. Au total, la vacation totalise 85% des lots vendus contre les 95% de Christie’s, 364,4 millions au total avec pourtant plus de lots que son concurrent, et une adjudication maximale à plus de 28 millions de dollars pour le Popeye de Jeff Koons, bien loin derrière le Barnett Newman de Christie’s…

Sotheby’s ne démérite pas, avec tout de même six records d’artistes battus et 84% des lots vendus au-dessus des estimations hautes. Mais les enchères s’envolent si haut chez Christie’s, que la maison londonienne semble hors de portée en ce moment.

 

—————

Sources :

www.christies.com/

www.sothebys.com/

Le Quotidien de l’art : Numéros 604 (15/05/2014) et 605 (16/05/2014)

—————

Visuel Couverture : Rap161.com

Visuels Copyright : Christie’s et Sotheby’s

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :